lundi 4 mai 2020

Wonder Woman Rebirth, tome 3 : La vérité, partie 1 de Greg Rucka, Liam Sharp


~Synopsis~

L'endroit qu'elle pensait être l'île du Paradis était en fait un cauchemar façonné par de mystérieux ennemis. Au bord du gouffre, Diana perd la raison et se retrouve enfermée dans un hôpital psychiatrique de Londres. De son coté, Veronica Cale, puissante businesswoman, se remémore la perte de sa fille unique, Isadore.

~Avis~

On se retrouve après un second tome qui a été fort en révélations pour Diana mais aussi pour nous lecteur. Dans ce troisième tome où l’on débute en étant fortement perdu comme l’ai notre héroïne, mais rien ne va s’arranger car l’intrigue qui nous est présenté ici se complexifie entre machination et personnages qui retourne leur chemise.

Diana est dans cette série humaine, car elle cherche toujours à savoir qui elle est ? Pour se définir comme tel, il est humain de savoir d’où on vient pour se forger une identité, c’est un fait humain. Mais la réponse devra demander force et intelligence à notre Diana.

Je vais vous faire part d’une pensée et d’un avis tous à fait personnel, j’ai de la peine d’une une mère qui cherche à retrouver sa fille, a en devenir un ennemi mortel pour notre Diana. J’ai même de la peine pour cette mère et j’espère qu’elle pourra retrouver sa fille sans pour autant faire de préjudice à Diana.

Comme je l’ai dit l’intrigue devient plus complexe et c’est ce qui me plait dans ce tome toujours aussi bien illustrer et nous montre les aptitudes de notre Diana qui doit faire plus preuve d’intelligence que de force. 

~Infos~

ISBN: 979-1-0268-1354-5 - Urban Comics - 17.50€

~Note~
4.3/5

samedi 18 avril 2020

LE SORCELEUR Le baptême du feu d'Andrzej Sapkowski


~Synopsis~

La jeune Ciri a été enlevée et est contrainte d’épouser l’empereur de Nilfgaard. Geralt de Riv se rue à son secours sans une seconde d’hésitation, malgré ses blessures.
Dans son dangereux périple, il sera accompagné par Jaskier, son fidèle ami barde, et d’autres compagnons de fortune.

Ils ne seront pas de trop, car la guerre sévit de tous côtés, et les magiciennes rescapées tentent de sauvegarder l’avenir de la magie…

~Avis~
Parlons du tome qui pour le moment m’a le plus déçu et voyons les points négatif et positif. Car après les quatre premiers tome, je n’ai rien eut à dire sur le rythme de l’histoire ou sur l’univers du Sorceleur. Voyons selon moi ce qui fait de ce tome pour le moment celui que j’ai le moins aime de la saga. Je tiens à vous dire que si vous n’avais pas lu les précédents tome, l’article peut vous spoiler donc vous êtes prévenu.

Pour vous situer, Ciri a rejoint le gang des Rats, Yennefer a disparu des radars et Geral est à Brokilone afin de s’y faire soigner. Déjà rien que cela j’aurais dû sentir que l’histoire aller avoir un cout d’arrêt sur le rythme, c’est l’impression que j‘ai eu sur tout le tome, une lenteur qui parfois m’exaspérer avec très peu de combat à la façon Geralt. La fin est épic et m’a fortement plus après la lecture de ce tome. Peut-être la calme avant la tempête me diriez-vous ?

Quand bien même, j’ai trouvé le rythme de ce tome lent, j’ai apprécié cette lecture par la plume de l’auteur à faire des banalités des touches humoristique, on va dire qu’il y a les matériaux pour le faire, un Jaskier qui m’a fait rire, ha notre blesser de guerre a le vent en poupe. Il y a deux personnages que j’ai particulièrement aimer c’est Regis, malgré ce qu’il est, il va aider la compagnie à rejoindre leur objectif. Regis est un personnage très atypique de par sa façon de parler et de sa manière. L’autre personnage, n’est pas Zoltan, mais Milva qui a un fort caractère mais qui est douce à l’intérieur, son histoire ma fortement touchée et je pense que pour vous aussi.
La fin du tome est comme dit plus haut assez épic ce qui j’espère annonce un sixième tome tous aussi épic avec de l’action et de belle retrouvaille. Alors ayant joué aux jeux je sais le destin de certains, mais bon on laissera la destinée choisir quand et comment.

~Infos~
ISBN : 979 1-0281-0397-2 – Bragelonne – 15,90€

~Note~
4.0/5



LE SORCELEUR Le temps du mépris d'Andrzej Sapkowski


~Synopsis~

L’heure n’est plus à l’entente cordiale entre les rois et les magiciens. Dans le pays du sorceleur, quelque chose se trame, qui va tourner au drame. La jeune Ciri, élevée pour devenir sorceleuse, se retrouve au cœur des rivalités.
Qu’attend-on d’elle ? Quelle est sa destinée ? L’assemblée générale des magiciens dévoilera les intrigues et révélera les traîtres. Qu’adviendra-t-il de Ciri, objet de toutes les convoitises ? Geralt de Riv, désormais lié à cette enfant comme un père à sa fille, sera-t-il capable de la sauver ?


~Avis~
En avant pour le quatrième tome de la saga du Sorceleur, que je me suis empressé de lire après le troisième tome. Notre petite Ciri est toujours accompagné de notre belle Yennefer, Geralt de son coté essaie de couvrir les arrières des deux femmes, car autant ce le dire le caractère de notre Ciri est pas piquer des verres.
Alors j’ai fortement aimé ce tome, car il y a de l’action et surtout le trio est enfin réuni, depuis le temps que j’attend cela. Ce tome montre que le lien qui il y a entre Geralt et Ciri est toujours présent, elle veut toujours le revoir au point de devenir agaçante au prêt de Yennefer qui a d’autre projet pour elle. Mais si tous se passer comme on le voudrais, cela serait beaucoup trop facile. Cira va devoir apprendre ce que Triss, Nenneke et Yennefer lui on apprit car elle va devoir pour la première fois se débrouiller seul dans une situation où sa vie en dépend.
Le livre se lit rapidement car les actions s’enchainent avec des pauses afin de nous mettre dans l’ambiance. Je ne vais pas le répéter mais j’aime toujours autant cette saga après avoir lu ce tome qui me donne toujours envie d’en lire plus. 

~Infos~
ISBN : 979-1-0281-0324-8– Bragelonne – 15,90€

~Note~
4.7/5



dimanche 12 avril 2020

LE SORCELEUR Le sang des elfes d'Andrzej Sapkowski

~Synopsis~

Le royaume de Cintra a été entièrement détruit. Seule la petite princesse Ciri a survécu. Alors qu’elle tente de fuir la capitale, elle croise le chemin de Geralt de Riv. Pressentant chez l’enfant des dons exceptionnels, il la conduit à Kaer Morhen, l’antre des sorceleurs. Initiée aux arts magiques, Ciri y révèle bien vite sa véritable nature et l’ampleur de ses pouvoirs. Mais la princesse est en danger. Un mystérieux sorcier est à sa recherche. Il est prêt à tout pour s’emparer d’elle et n’hésitera pas à menacer les amis du sorceleur pour arriver à ses fins…

~Avis~
Ce troisième tome lut dans la foulé du second tome, car je dois vous le dire je suis fan de cette saga que j’ai découvert grâce au jeu mais encore plus grâce à la série sur Netflix. Depuis je ne peux pas décrocher de cette saga. Pour vous dire cela était une lecture très très agréable, au point de dire que c’est ma meilleure lecture depuis le début.

Notre duo Ciri et Geralt se trouve réuni depuis le temps que j’attendez cela, car c’est justement le point qui sera aborder dans la deuxième saison du Sorceleur. La petite est dans le château de Kaer Morhen, on en apprend plus sur l’antre des sorceleurs notamment la purge qui c’est passer il y a bien des années. Les restent de cette bataille est un peu glauque.

Les rustres de sorceleurs, n’ont pas l’habitude d’avoir une fille dans leur rang. Ils la forme à devenir sorceleuse dans des conditions les plus dur, pas de chouchou, même si on est une princesse. L’arriver de Triss va aider cette jeune fille, la magicienne m’a un peu décu, car je ne vais pas utiliser le terme mais elle veut vraiment de Geralt.

Geralt repart à l’aventure ou il va lire la réponse de Yennefer à ça lettre, on ressent l’émotion des deux d’avoir des nouvelles de l’un et de l’autre. Surtout pour Yennefer, qui je pense est fortement touche par cette demande, elle qui souhaite un enfant. Mais on amour pour Geralt la conforte dans le sens ou la petite Ciri a besoin d’aide. Sinon je pense qu’elle n’aurait pas accepter.

La fin m’a beaucoup plus car c’est une discussion que j’aimerais voir dans la série, on l’attend tous. Yennefer sera pour Ciri une mère adoptive comme Geralt sera son père adoptif, c’est ce dernier point que j’apprécie le plus car la petit Ciri n’a pas eu une vie des plus simple. La suite promet bien des choses, je le sens.

~Infos~
ISBN : 979-1-0281-1171-7– Bragelonne – 15,90€

~Note~
4.8/5


Wonder Woman Rebirth, tome 2 : Mensonges de Greg Rucka, Liam Sharp et Matthew Clark


~Synopsis~
Déesse de la Guerre, fille de Zeus, reine des Amazones. Diana de Themyscira est tout ça à la fois. Mais le retour de son ennemie de toujours, Cheetah, et celui de son ancien amant, Steve Trevor, jettent un doute sur la réalité de son passé. Et si l'Île du Paradis cachait en son sein un véritable enfer pour Wonder Woman ?


~Avis~
On se retrouve pour l’article du second opus de cette saga, après l’arrivé de Diana dans notre monde, elle s’est familiarisée avec nos us et coutumes. Mais l’absence de son île la pousse à essayer de trouver comment revenir vers son peuple. Mais est-ce vraiment le bon choix ?
Dans ce tome, on voit le lien qui unis Diana et Steve, c’est beau l’amour. L’amitié dans l’adversité avec Cheetah alias Barbara Ann Minerva qui fut la première personne auquel Diana a pu s’attacher car celle-ci parler sa langue. Donc Diana va tous faire pour aider son amie afin de peut-être retrouver son ile.
Alors je vais faire abstraction que j’ai lu le 3eme opus à l’heure où j’écris cet article, mais on ne comprend pas comment Barbara en est arrivé là et surtout pourquoi cette tension entre les deux personnages.
La fin de ce second tome, nous pousse à ouvrir le troisième car on ne peut pas laisser la détresse de Diana et Steve dans cet état, je ne pouvais pas attendre, je suis quelqu’un d’impatient je le sait.
Mais je dois le dire, je suis assez déçu car même si le fait de développé l’envie de Diana de revenir vers les siens est juste, mais il n’y a aucuns éléments permettant de se faire des idées sur la suite ou encore trouver le responsable de tout ce Bazard. Après peut être que je ne les ai pas vues. Mais j’aurais préféré que cette « quête » soit en second plan et nous montre les aventures de Diana en tant que super-héros, qui nous est présenté dans de bref illustrations ou indirectement. Après il est vrai que le nombre de pages ne le permet peut-être pas. Cependant, je souhaite connaitre le fin mot de l’histoire, donc pour faire simple, j’ai passé un bon moment de lecture, mais déçu car je ne m’attendais à autre chose.

~Infos~
ISBN : 979-1-0268-1316-3– Urban Comics – 17.50€

~Note~
3.9/5

Wonder Woman Rebirth, tome 1 : Année Un de Greg Rucka, Nicola Scott, Evely Bilquis et Paulo Siqueira



~Synopsis~
Il y a cinq ans, le monde a découvert les premiers super-héros avec Batman et Superman, mais rien ne les préparait à l'arrivée de Diana, la princesse amazone de Themyscira ! Ayant accompagné l'agent de l'A.R.G.U.S. Steve Trevor dans ce qu'elle appelle « le monde des hommes », elle se voit attribuée le pseudonyme de Wonder Woman et rencontre ses premiers ennemis!

~Avis~
Après lecture de « Wonder Woman/Batman : La chute de Tír Na Nóg de Liam Sharp », j’ai voulu lire la saga Rebirth qui comprend sept tomes que j’ai donc acheter d’un coup afin d’avoir de la lecture durant le confinement. J’ai envie de suivre les aventures de notre Diana alias Wonder Woman.
Ce premier tome reprend les grandes lignes du film Wonder Woman en 2017, ce qui m’a fortement fait plaisir car j’ai fortement aimé ce film. Bien sur il serait trop facile de faire une comparaison entre les deux supports, mais cela n’a aucun intérêt.
On s’attache à notre Diana qui vient comme une étrangère dans un monde où on ne parle pas sa langue et ne comprennent pas ses us et coutumes. Les illustrations permettent aussi de se mouvoir dans les situations compliquées dû à la barrière de la langue et l’espoir de se faire comprendre à travers une personne qui sera une proche amie de celle-ci.
Le final m’a un peu déçu, car vite expédier selon moi. Je m’attendais a un peu plus de révélations et surtout un peu plus de combat. Sinon c’est une bonne lecture, je prends gout à lire des Comics car c’est un divertissement qui me permet de lire sans réfléchir et surtout j’adorer les illustrations, je le dis à chaque article, mais si l’histoire et les illustrations sont idéale, je suis donc ravie de cette lecture. On se retour pour la suite ?!Hein ?

~Infos~
ISBN : 979-1-0268-1133-6 – Urban Comics – 17.50€

~Note~
4.7/5

samedi 11 avril 2020

Wonder Woman/Batman : La chute de Tír Na Nóg de Liam Sharp



Synopsis

Le meurtre d'un dieu celtique menace d'entraîner un royaume féérique dans une guerre sanglante. Wonder Woman cherche à tout prix à retrouver l'assassin afin de préserver la paix : elle se tourne ainsi vers le plus grand détective au monde, Batman. Mais ce dernier est déjà en charge d'une enquête qui semble reliée à celle de la Princesse Amazone, et les deux héros vont se retrouver bien vite dans un périple entre les dimensions.


Avis

On continue la lancé sur les comics, après je ne vous cache pas que je fais les chroniques pas dans le même ordre que celui des lectures. J’ai commandé il y a peu les 7 tomes de la saga Wonder Woman rebirth et ce tome m’a donné envie de découvrir plus cette femme juste et puissance. Puis on ne va pas ce le cacher, très jolie 😊.

Dans ce livre Wonder Woman mène l’enquête avec un autre pilier de l’univers DC, Batman bien sûr. Les deux se complète avec un Batman plus en retrait afin d’analyser les indices et une wonder woman qui tape de dans grâce à son lacos qui permet de faire dire que la vérité. Simple me diriez-vous ? Mais quelque chose loque sur la mort du dieu celte c’est bien trop facile.

Un comics ou le combat n’est pas que casser du monstre, mais une enquête à la sherlock holmes, ce qui est un point important, car je n’aime pas ce genre dans les romans en tout cas ou je lis beaucoup plus de Fantasy et de Classique. Mais ici, j’ai particulièrement aimé. La palette de couleur utilisé par les illustrations et les décors m’ont littéralement plongé dans l’enquête. Bien sûr, j’ai trouvé le coupable qu’à la fin du livre, je n’ai pas de flaire pour cela.

Je pense que la fin laisse présager un second tome, peut-être des enquêtes avec les deux protagonistes, qui sait ?


ISBN

978-1-0268-1771-0 – Urban Comics – 15.50€


Note

4.3./5